08/05/2015 09:20 GMT+7 Email Print Like 0

Elle marque deux corners directs lors du même match

 Plusieurs journaux et sites Internet européens ont loué l’internationale vietnamienne Nguyên Thi Tuyêt Dung, auteure de deux magnifiques corners directs face à la Malaisie (7-0) lors des éliminatoires du 8e Championnat d’Asie du Sud-Est de football féminin.


"Nguyên Thi Tuyêt Nhung, chapeau bas !", s’exclame le quotidien britannique Mirror qui a comblé d’éloges la footballeuse qui a marqué directement le premier but du gauche et le second du droit dans ce même match de la poule B à Hô Chi Minh-Ville (Sud).

"Tout le monde aime un but direct sur corner. Il est une rareté qui est aussi délicieuse que repérer un animal rare dans la nature", s’enthusiasme d’emblée Jim Daly de Mirror, l’un des plus grands journaux du Royaume-Uni qui tire à près de 900.000 exemplaires en moyenne journalière.

"C’est un exploit tout à fait remarquable que la plupart d’entre nous ne seraient près de réaliser que sur FIFA 15 [jeu de simulation de football de l’éditeur américain Electronic Arts, ndlr.", a-t-il ajouté avec une pincée d’humour so british.

Sur Eurosport, les images vidéo montrent que la milieu de terrain vietnamienne s’est offert ce luxe en deuxième mi-temps, marquant le premier corner du gauche et le second du droit.

La gardienne malaisienne n’est pas exempte de tout reproche, notamment sur la première réalisation, mais il faut avoir pas mal de technique pour réaliser ce genre de geste.

"Les exploits du vainqueur vietnamien Ballon d’Or ne feraient pas habituellement l’événement à travers son pays, mais Tuyêt Dung a réussi à battre un record mondial pendant le match", a affirmé le journal sur son site Internet.

Marquer un corner direct, c’est particulièrement rare. En inscrire deux au cours du même match, c’est quasiment inédit. Au vu des statistiques de neuf saisons de Premier League, si les équipes qui avaient plus de corners tendaient à tenter plus de tirs, elles ne marquaient pas plus de buts.

La plupart de ceux qui se sont intéressés à l’impact des corners ont trouvé que lors du Mondial sud-africain, il y a eu en moyenne un but tous les 45 corners, soit un total de 14 buts sur corner pour 145 buts marqués pendant tout le tournoi.

Les économistes David Sally et Chris Anderson, cités par Slate.fr, n’ont pas dit autre chose dans leur excellent livre sur la révolution statistique dans le football, "The Numbers Game: Why Everything You Know About Football is Wrong". Selon eux, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les corners ne sont pas une occasion de but.

Il n’aura pas fallu longtemps, donc, pour attiser la curiosité des fans du ballon rond. "La même qui tire du pied gauche et du pied droit ? Louche", écrit Matias Mauviel. Un autre commentaire signé Face Palm écrit que "cela prouve justement comment Beckham a été surestimé". – VNA/VI

 

 

Articles Déjà publiés