01/08/2015 10:38 GMT+7 Email Print Like 0

El Nino perturbe le temps au Vietnam

 Le Vietnam pourrait supporter les graves effets du phénomène El Nino qui pourrait durer jusqu'à la fin de cette année et avoir un impact sévère sur les conditions météorologiques mondiales.



Dans le passé, les typhons tels que Linda en 1997, Xangsane en 2006 et Ketsana en 2009, ont causé de graves dommages dans le Centre et le Sud du Vietnam.


Le phénomène El Nino provoque une baisse de 25 à 50% de la moyenne des précipitations au Vietnam, en particulier au Centre, ainsi qu’une augmentation des moyennes mensuelles des températures.


Le débit des fleuves dans les régions centrales et sur les Hauts Plateaux du Centre baisse d'au moins 10% et pourrait diminuer de 50 à 60% lors des années où El Nino est particulièrement fort.


Selon le Centre national de prévisions météorologiques et hydrologiques, El Nino a entraîné des situations anormales ce premier semestre de l’année.


Ainsi, la tempête tropicale Kujira en Mer Orientale a frappé les villes du nord de Hai Phong et Quang Ninh, entraînant des pluies et inondations dans les localités du nord et du nord du Centre.


Une vague de froid dans le nord au début de janvier a causé une chute de neige fondue dans la ville de Sa Pa de la province de Lao Cai. Simultanément, une grande vague de chaleur a frappé la région du Centre de Thanh Hoa à la province de Quang Nam.


Le Vietnam a constaté plus de 17 tempêtes de grêle, tornades et orages depuis le début de l'année qui ont provoqué d'énormes pertes humaines et matérielles. La sécheresse sévit dans les provinces côtières du Centre, sur les Hauts Plateaux du Centre et dans le Sud-Est.


Avec El Nino, le Vietnam est susceptible de subir cette année neuf tempêtes et dépressions en Mer Orientale, soit moins que la moyenne annuelle de 12 de ces dernières années, et dont trois ou quatre devraient toucher le continent, contre 5 à 6 d’ordinaire.


D’aujourd’hui à septembre 2015, la température sera de 0,5 à 1°C plus élevée que les années précédentes, et les précipitations dans les provinces centrales pourraient être inférieures aux années précédentes.


Le niveau des cours d'eau au Centre et sur les Hauts Plateaux du Centre pourrait diminuer de 30 à 60% par rapport aux moyennes des années précédentes.


Les pénuries d'eau et la sécheresse au Centre vont durer jusqu'à la mi-septembre, en particulier dans les provinces de Quang Tri, Binh Dinh, Khanh Hoa et Ninh Thuan, tandis que les remontées de sel pénètrerons profondément dans les terres. -CPV/VNA/VI

 

 

Articles Déjà publiés