27/12/2015 08:17 GMT+7 Email Print Like 0

Développer le tourisme à la frontière sino-vietnamienne

Les représentants de 21 agences de voyages de la ville chinoise de Dongxing ont participé à une étude des circuits touristiques de la ville vietnamienne de Móng Cái afin de développer la coopération touristique sino-vietnamienne à la frontière.


Ils ont parcouru 3 circuits avec au total 12 sites touristiques et ont décidé de les introduire dans les programmes de voyage pour les touristes chinois.


Li Xao Huang d’une agence de voyage chinoise a indiqué: «Nous sommes très impressionnés par le confort, la propreté et la beauté des sites culturels et historiques de la ville de Mong Cai. Nous souhaitons les exploiter et les présenter à nos clients.


La ville frontalière de Móng Cái accueille entre 200 et 300 touristes chinois venus au Vietnam par le laissez-passer. Elle a reçu près d’un million de Chinois cette année.


Phạm Thị Oanh, directrice par intérim du service de la culture, des sports et du tourisme de Móng Cái a fait savoir : «Nous préparons les plans commerciaux afin d’améliorer la qualité des services rendus aux clients et de garantir leurs intérêts. Les agences de voyages doivent améliorer la qualité des circuits touristiques, de la restauration, des achats, du transport et de l’hébergement des tourites.»


En 2014, le Vietnam a accueilli 1,9 million de touristes chinois pour une croissance de 2,1 % en glissement annuel, ce qui représente près de 25 % des entrées au pays. En même temps, 1,7 million de Vietnamiens ont voyagé en Chine, soit une progression de 25 % en un an. –VOV/VNA/VI
Articles Déjà publiés