17/04/2017 09:42 GMT+7 Email Print Like 0

Course d’éléphants dans le hameau Jun

Comme d'autres hameaux dans les hautes terres centrales, Jun a depuis longtemps la tradition d'apprivoiser les éléphants et d'organiser les courses traditionnelle d'éléphant.
Pendant la course de cette année, 13 éléphants dans le district Lak y ont participé, répartis en quatre tours de course terrestre et dans la rivière.

Après une course acharné, l’éléphant Kham Sen no 11 contrôlé par Y Winh Êung  Premier a remporté le prix dans le contenu de la race terrestre et l’éléphant no 13 des deux cornacs Fan Kam Nai et H'Dje le premier prix en natation.

Le hameau du peuple ethnique M'Nông est situé près du lac romantique de Lak dans le district de Lak, province de Dak Lak, à 50 km au sud de la ville de Buôn Ma Thuôt. Il est maintenant devenu une destination préférée des touristes qui aiment découvrir les caractéristiques culturelles des groupes ethniques et d'apprendre sur le travail d'apprivoiser les éléphants.

Le hameau Jun a un troupeau de 20 éléphants, dont cinq éléphants pour servir les touristes. En visitant le hameau au printemps, les touristes auront la chance de faire un tour à dos d’éléphant pour visiter le hameau et participer au festival de course d'éléphant qui se tient tous les deux ans en avril pour honorer l'esprit martial et les compétences des conacs et sensibiliser la population locale pour la protection de cette espèce animale.

Dak Lak est connu comme la maison des éléphants apprivoisés. Toutefois, le nombre d'animaux a fortement diminué, passant de 502 en 1985 à 84 en 2000 et il y en a aujourd'hui moins de 60. La province a lancé des projets sur les soins de santé et un centre de recherche sur la reproduction et la conservation des éléphants./.



Dàng Nang Long (à cheval sur l'éléphant, à gauche) qui possède 10 des 19 éléphants apprivoisés
dans le district de Lak participant à une cérémonie de prier pour la santé de l'éléphant
avant une course. Photo: Công Dat / VNP.



Un banquet après un rite traditionnel de la cérémonie de prière pour la santé des éléphants. Photo: Công Dat / VNP.


Un cornac prend soin de son éléphant avant la course. Photo: Khanh Long / VNP.


Pendant la course de cette année, 13 éléphants dans le district Lak y ont participé, répartis en quatre
tours de course terrestre et dans la rivière.



A 8 heures, les cornacs conduisant leur éléphant sur le champ de course au bord du lac Lak.


13 éléphants en compétition au festival de courses d'éléphant cette année.


Les préparatifs pour les éléphants sont terminés avant la course.


Avant le tournoi, les organisateurs remettant les drapeaux commémoratifs à chacun des éléphants.


Le champ de course est situé à côté du lac Lak d’une longueur d'environ 100 mètres, 3 éléphants exécutent
un tour pour choisir le plus fort, le plus rapide. Les éléphants en compétition
aux acclamations des milliers de spectateurs.



Eléphants en compétition sur terre sont au bord du lac Lak. Le festival a pour but de valoriser les intelligents
stratagèmes et les forces des hommes des Hauts Plateaux du Tây Nguyên ainsi que leur culture unique.



Eléphants en compétition dans la rivière.


Eléphants en compétition dans la rivière.


Sur chaque éléphant, deux cornacs puissants en costume coloré de style des généraux anciens
sont dans un état de forte attaque.



La joie de la victoire. Le festival de course d’éléphant représente l'esprit martial des peuples
autochtones du Haut-Plateau du Tây Nguyên. La course d’éléphants a pris fin,
les éléphants furent chaleureusement applaudis.

Par Công Dat & Khanh Long