09/07/2016 10:27 GMT+7 Email Print Like 0

Commune d’Y Ty, osmose entre nature et culture

Nous nous sommes rendus dans la commune d’Y Ty (district Bat Xat, province de Lào Cai) lors des premiers jours de mai. Malgré l’épais brouillard, nous avons pu admirer les magnifiques rizières en terrasses. 
A la saison des pluies, elles sont comme des miroirs reflétant le ciel.
Perchée  à 2.000 mètres d’altitude, Y Ty est une commune regroupant nombre de hameaux. En raison de ses paysages époustouflants, elle attire chaque année beaucoup de touristes. 


Les rizières en terrasses d’A Lù, fantastiques au crépuscule. Photo : Nguyên Thang


Rizières en terrasses à Y Ty à la saison des pluies. Photo : Hoàng Hà


Femmes de l’ethnie Mông préparant de l’eau au service de la nouvelle saison de culture. Photo : Trong Chinh


Des Mông amènent l’eau vers les rizières en terrasses à A Lù. Photo : Trong Chinh


Rizières en terrasses à A Lù. Photo : Nguyên Thang


Rizières en terrasses à Y Ty entourant les hameaux. Photo : Nguyên Thang


Des rizières en terrasses dans la vallée de Thiên Sinh à la saison des pluies. Photo : Nguyên Thang


Des agriculteurs de cette région labourent selon des techniques anciennes. Photo : Nguyên Thang


Lorsque des rizières en terrasses sont pleines d’eau, les agriculteurs commencent à labourer en vue
de la nouvelle saison de repiquage. Photo : Hoàng Hà



A la saison des pluies dans la commune d’Y Ty,  les activités agricoles se concentrent
dans les rizières en terrasses. Photo : Viêt Cuong



Des habitants de l’ethnie Hà Nhi arrangent des pierres pour diviser les surfaces des rizières. Photo : Thông Thiên


Repiquage des plants de riz dans les rizières en terrasses à A Lù. Photo : Trong Chinh 


Des habitants de la commune d’Y Ty à la saison du repiquage des jeunes plants de riz. Photo : Nguyên Thang


Repiquage des plants de riz à Y Ty. Photo : Trong Chinh


Pendant leurs vacances scolaires, des enfants H’Mông à A Lù aident leurs parents à
arracher les pépinières de riz pour le repicage . Photo : Trong Chinh

 

Sur la route en lacets Lào Cai – Bat Xat – Trinh Tuong – Lung Pô – A Mu Sung – A Lù – Ngai Thâu – Y Ty – Dên Sang – Muong Hum – Ta Giang Phinh, nous avons passés des cols battus par les vents avant d’admirer les rizières en terrasses de la vallée de Thiên Sinh.

Pendant notre parcours, nous sommes allés dans les hameaux de  Phan Can Su, Hông Ngài, Lao Chai, Sim San,…où nous avons eu la chance de découvrir les us et des coutumes des ethnies Hà Nhi, Mông, Dao et Giay. Chacun d’entre elle a une identité culturelle spécifique, créant un tableau culturel diversifié qui vaut autant le détour que les paysages.

Particulièrement, nous avons vu les maisons « trinh tuong » de l’ethnie Hà Nhi. Ces maisons aux épais murs de terre et au toit de feuilles sont toujours fraîches l'été et chaudes l'hiver. Elles s’harmonisent avec les rizières en terrasses, formant un tableau splendide devant lequel aucun photographe ne peut résister./.



Utilisation de sacs de jute pour transporter les pépinières dans les rizières en terrasses. Photo : Viêt Cuong


Un H’Mông portant des plants de riz. Photo : Thông Thiên



Une famille Mông dans une rizière en terrasses d’A Lù. Photo : Hoàng Hà


Les fameuses maisons « trinh tuong » des Hà Nhi. Photo : Nguyên Thang

 
Réalisé par le Club photographique « Moments d’or » (Revue Vietnam Illustré)