10/07/2017 10:08 GMT+7 Email Print Like 0

Centre de sauvetage des ours de Tam Dao

Le Centre de secours des ours de Tam Dao est situé dans la province de Vinh Phuc, dans la zone tampon du Parc national de Tam Dao. C’est le premier du genre au Vietnam à avoir deux grands enclos semi-naturels.
L’Animals Asia Foundation (AAF) s’est récemment coordonnée avec le Département de gestion forestière du Vietnam pour inaugurer en avril dernier deux longues maisons à double rangée d’arbis pour les ours, n ° 9 et n° 10, avec deux enclos semi-naturels. Il fait partie d'un projet visant à faire de ce Centre le plus grand  au Vietnam. L’investissement total s’élève à 10 milliards de dong (440.000 dollars), financé par l’AAF.


Situé dans la zone tampon du Parc national de Tam Dao, le Centre de secours des ours
du Vietnam, en service depuis avril 2008, couvre 1,2 ha. Il a nécessité plus
de 3,3 millions de dollars d’investissement.



Deux zones semi-naturelles reliant deux maisons à double rangée d’abris
pour les ours No 9 et 10 font plus de 5.600m2.



Le 19 janvier 2010, l’AAF a sauvé 19 ours en captivité que le propriétaire a été obligé de livrer
car il ne pouvait répondre aux exigences de gestion des ours en captivité.
En image: l'un des trois conteneurs servant d’abris pour l’élevage illégal
des ours exposé au Centre de sauvetage des ours.



Les zones semi-naturelles  couvrent plus de 5600 m².


Les employés doivent porter des bottes et passer 3 barils de solution de stérilisation à l’entrée.


Chaque cage est entièrement équipée, comme un «hôtel» pour   animaux. Le personnel
a aménagé les enclos pour que les ours puissent faire la sieste, grimper ou se balancer.



Lavage des arbris des ours lorsqu’ils vont manger ailleurs.


Dans la zone semi-naturelle, les ours se rétablissent peu à peu.


Cet escalier en bois a été érigé dans la zone semi-naturelle pour que les ours retrouvent leur capacité à grimper.


Chaque zone semi-naturelle dispose d’un bassin où les ours peuvent se baigner.

Les deux enclos semi-naturels couvrent plus de 5.600 m2 et sont reliés à deux maisons à ours qui ont une superficie totale de 465 m2 avec 13 grandes compartiments à l'intérieur. Ces espaces abritent 20 ours qui connaissent un traitement médical.

Pour aider les ours à récupérer, ils sont nourris avec des aliments nutritifs comme fruits et légumes, miel, placés dans des tubes en bambou, des boîtes en plastique et des coquilles de noix de coco suspendues dans les cages.

Pour sensibiliser les gens à la protection des ours et à leur habitat, le centre organise des   visites. Il a reçu le soutien de nombreuses organisations non gouvernementales de protection des espèces en voie de disparition au Vietnam et dans le monde./.



Certains fruits ont été congelés afin de les rendre plus difficile à manger pour les ours.


Les aliments sont cachés pour rendre la recherche de la nourriture plus ludique.


Certains aliments sont accrochés en hauteur et pour les prendre, les ours doivent se lever.


La nourriture est cachée dans des troncs d’arbre.


Des carottes cachées dans des tubes en bambou.


Le personnel du Centre ajoute quelques gouttes d'huile de sésame près des endroits où sont cachés les aliments.


Les aliments cachés sont rapidement retrouvés par les ours.


Un grand ours se tient debout pour saisir sa nourriture. 
 
La FAA a commencé à sauver des ours au Vietnam en 2006 et a construit le premier
enclos en avril 2008, pour 6 ours. En neuf ans, l'organisation a construit cinq maisons
à double rangée pour les ours avec dix enclos semi-naturels, abritant 161 ours.
Ces ours sont pris en charge, soignés et réhabilités avant d'être relâchés dans la nature.


 
Réalisé par Công Dat
Articles Déjà publiés