19/08/2016 09:22 GMT+7 Email Print Like 0

Attentat à Yen Bai : deux dirigeants locaux ont trouvé la mort

Le secrétaire du Comité provincial du Parti de Yen Bai, Pham Duy Cuong, et le président du Conseil populaire provincial, Ngo Ngoc Tuan, sont décédés le 18 août, à 13h05, dans la polyclinique locale, en raison de graves blessures après une attaque à l’arme à feu jeudi matin.

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi après-midi, la secrétaire adjointe du Comité provincial du Parti et présidente du Comité populaire provincial, Pham Thi Thanh Tra, a confirmé que l’agresseur était le chef de l’agence des gardes forestiers de Yen Bai, Do Cuong Minh. Après avoir fait feu sur ces deux dirigeants, il s’est suicidé et est décédé dans l’hôpital jeudi après-midi.

Pham Thi Thanh Tra a annoncé que plusieurs mesures avaient été prises pour assurer une activité normale à la province.

Jeudi, à environ 7h du matin, avant l’ouverture de la 2e session du Conseil populaire provincial, Do Cuong Minh, chef de l’agence des gardes forestiers de Yen Bai, est entré dans le bureau de travail du secrétaire du Comité provincial du Parti, Pham Duy Cuong, et a ​fait feu sur ​ce dernier. Il est ensuite ​allé dans le bureau de Ngo Ngoc Tuan, membre de la permanence du Comité provincial du Parti, président du Conseil populaire provincial et président de la commission d’organisation du Comité provincial du Parti (à environ 150m du lieu de travail de Pham Duy Cuong), où il l’a attaqué avant de se suicider.

A la nouvelle de cet attentat, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc s’est rendu immédiatement dans la province. Il s'est enquis de la situation des deux victimes et de l'agresseur. En travaillant avec les dirigeants locaux, le chef du gouvernement leur a demandé d’assurer une activité normale à l’organisation du Parti, à l’administration et au système politique de la province. Il a ordonné au ministère de la Sécurité publique de collaborer avec la police locale pour effectuer une enquête rapide et précise. Il a également demandé aux forces de sécurité publique et militaires de Yen Bai d’assurer la stabilité politique et l’ordre social dans la ​localité. Le Premier ministre a en outre insisté sur la nécessité d’assurer la sécurité des proches des personnes impliquées, et d’éviter toute perturbation éventuelle. -VNA/VI
Articles Déjà publiés