09/11/2015 09:26 GMT+7 Email Print Like 0

ASEM, mécanisme de dialogue et de coopération pour régler les défis

Les résultats de la 12e réunion des ministres des Affaires étrangères du Dialogue Asie-Europe (ASEM FMM 12) et des rencontres bilatérales ont prouvé que l’ASEM continuait d’être un mécanisme important de dialogue et de coopération pour régler les défis régionaux comme mondiaux.


Lors d’un entretien avec les journalistes à l’issue de cette réunion, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son a souligné que l’ASEM permettait au Vietnam de protéger et de promouvoir ses intérêts en termes de sécurité et de développement, de rehausser sa position, d’édifier des relations de partenariat équitable et mutuellement avantageuses.


Bui Thanh Son a fait savoir que plusieurs membres de l’ASEM avaient fait grand cas et apporté leur soutien à l’initiative vietnamienne de promouvoir le dialogue, la coopération, le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Asie du Sud-Est, y compris en Mer Orientale, afin de renforcer la tendance à la coopération, la liaison et la prospérité en Asie-Pacifique comme dans le monde.


Par ailleurs, les rencontres bilatérales de la délégation vietnamienne avec celle du Luxembourg, les ministres et chef de délégations de plusieurs pays membres de l’ASEM ont contribué à promouvoir les visites de haut rang, à approfondir les relations bilatérales, à intensifier la collaboration, le soutien mutuel au sein des forums régionaux et multilatéraux.


Selon le vice-ministre vietnamien des AE, sous le thème "Travailler ensemble à un futur durable et sûr", l’ASEM FMM 12 a adopté la déclaration de la Présidence avec des orientations et mesures concrètes, message vigoureux sur la détermination de développer la coopération Asie-Europe en profondeur, d’élever la position et les contributions de l’ASEM.


En premier lieu, l’ASEM FMM 12 a convenu que l’ASEM intensifierait la collaboration et œuvrerait avec la communauté internationale dans les efforts globaux pour le développement durable, afin de répondre aux aspirations des populations.


En 2è lieu, la réunion a convenu que la liaison constituait un élément important de la coopération de l’ASEM, laquelle sera déployée sur les plans infrastructurel, institutionnel et humain. Les participants se sont accordés pour intensifier les relations dans l’économie, le commerce et l’investissement, la liaison Asie-Europe, les négociations de Doha, le rétablissement de la réunion des officiels de haut rang sur le commerce et l’investissement (SOMTI), le considérant comme une démarche importante pour dynamiser sa coopération économique.


En 3è lieu, la réunion a attaché de l’importance au rôle de l’ASEM en tant que forum important de dialogue et de coopération entre les deux continents pour intensifier la compréhension, les discussions franches et substantielles sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun.


En 4è lieu, les membres de l’ASEM ont affiché un vif intérêt et partagé des avis sur la nécessité d’intensifier la coopération pour maintenir la paix, prévenir les conflits, assurer la stabilité et la prospérité. L’ASEM FMM 12 a affirmé l’importance du maintien de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime, l’abstention d’agir unilatéralement, d’utiliser la force ou de menacer d’y recourir, ainsi que le règlement de manière pacifique des différends conformément au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et les mesures destinées à édifier la confiance.


Plusieurs pays membres de l’ASEM ont souligné que garantir la sécurité et la sûreté de la navigation maritime, la libre navigation maritime et aérienne et le libre commerce conformément au droit international, notamment en Mer Orientale, constituait l’intérêt commun de la communauté. Dans cet esprit, l’ASEM FMM 12 a soutenu le rôle central de l’ASEAN (Association des pays de l’Asie du Sud-Est) et ses contributions importantes en Asie-Pacifique. - VNA/VI
Articles Déjà publiés