13/01/2017 15:17 GMT+7 Email Print Like 0

ASEAN, vue rétrospective en 2016

Il y a un an, la Communaté de l’Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) a été officiellement créée. Ceci est une étape importante dans le développement de l'Association. En 2016, la première année pour la mise en œuvre de la Vision 2025 qui a obtenu de premiers résultats positifs, il y a encore beaucoup de défis à relever.
Les premiers résultats

L'évaluation des résultats après une année de formation de la Communauté, l’ambassadeur Nguyên Hoành Nam, chef de la délégation vietnamienne à l'ASEAN, a déclaré que le plan de travail de l'année pour la mise en œuvre globale sur 3 piliers : la politique - sécurité; l'économie; la culture et la société a obtenu des progrès positifs.

140/290 programmes d'action dans le plan directeur de l'ASEAN sur la Communauté politique-sécurité (APSC) 2025 ont été mis en application. Le domaine économique et  celui de la culture et la société ont obtenu des résultats spécifiques.

Notamment, par rapport à l'année précédente, le travail de l'ASEAN pour la mise en œuvre a été réalisé mieux, plus fondamentalement, par l'attribution de tâches spécifiques ainsi que la mise en place de systèmes de surveillance, d’évaluation, des recommandations de traitement quand il y a des problèmes, non seulement en quantité mais aussi en qualité et de l'impact de chaque programme d'action.

Les relations extérieures de l'ASEAN en 2016 ont continué d'obtenir des résultats significatifs. Dialogue avec les partenaires, en plus des réunions régulières, notamment, en 2016 ont eu lieu le Sommet spécial ASEAN avec les Etats-Unis, les Sommets commémoratifs avec la Russie et avec la Chine, qui ont adopté les déclarations, les plans importants et les orientations pour la coopération dans les années à venir.

En outre, l'ASEAN a continué à développer et établir une coopération avec de nouveaux partenaires, tels que la délivrance de la réglementation de partenaire de dialogue par secteur pour la Suisse et de partenaire au Développement pour l'Allemagne; élargir le Traité d'amitié et de coopération (TAC) pour un large éventail de pays participants comme le Chili, l'Égypte, l'Iran, le Maroc ...

D'ailleurs, en 2016, l'ASEAN a construit deux documents importants, y compris le plan directeur sur la connexion de l'ASEAN 2025 (PDCA 2025) et le Plan de travail pour l'Initiative des liens de l'ASEAN pour la IIIe Phase (IAI), adoptée lors du 28e Sommet de l'ASEAN, ainsi un ensemble complet de documents a été achevé pour les pays de l'ASEAN qui peuvent les mettre en œuvre d'ici 2025.


Après une année de la formation de la communauté, la mise en œuvre du plan global sur les trois piliers :
politique-sécurité, économie, culture-société ont obtenu des progrès positifs. En image : Les Chefs de délégation
de l'ASEAN lors du 29e Sommet de l'ASEAN (2016) au Laos. Photo: Thông Nhât / VNA.



Les Chefs de délégation de l'ASEAN participant à l’ouverture de la Campagne «Tourisme de l’ASEAN @ 50»
lors du 29e Sommet de l'ASEAN (2016) au Laos. Photo: Thông Nhât / VNA.



En 2016, dans le cadre de la Conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN-Chine tenue au Laos,
les deux parties ont adopté une Déclaration conjointe sur la mise en œuvre efficace et complète
sur la conduite des Parties en Mer Orientale (DOC). Photo: Xinhua / VNA.



La question de la paix et de la stabilité dans la Mer Orientale a toujours été un intérêt particulier des pays de l'ASEAN.
Photo: Colloque «Trouver une solution pacifique au conflit dans Mer Orientale dans la perspective de l'ASEAN»
tenue en Indonésie. Photo: Dô Quyên / VNA.



La 48e Conférence des ministres de l’Economie de l'ASEAN (2016) tenue au Laos. Photo: XINHUA / VNA.


La 4e Conférence des maires des capitales des pays de l’ASEAN tenue au Laos avec le thème «Engagement, responsabilité
des capitales des pays de l'ASEAN vers une intégration de l'ASEAN». Photo: Pham Kiên / VNA.


Le Secrétariat de l'ASEAN a organisé un colloque pour fournir des informations aux partenaires
à mieux comprendre l'ASEAN. Photo: Dô Quyên / VNA.

Difficultés et défis

Cependant, dans le nouveau stade de développement, l'ASEAN doit faire face à de nombreuses difficultés et défis, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du bloc.

Les difficultés internes est d’abors d’assurer un fonctionnement efficace des appareils de l'ASEAN, capables d'être en mesure de répondre aux demandes croissantes des liens et la coopération entre l'ASEAN ainsi que l'ASEAN et les partenaires, en particulier les traitements face aux nouveaux défis de la situation actuelle. La coordination entre les organismes des pays dans la mise en œuvre des programmes et des plans pour construire une communauté doit être uniforme, serrée et coulante, notamment dans les domaines, les contenus multidisciplinaires...

D'ailleurs, pour que la communauté de l'ASEAN soit entrée vraiment dans la vie et apporte des avantages pratiques aux gens, il faut également continuer à mettre en œuvre et appliquer effectivement les plans déjà convenus par les pays membres. En outre, des ressources limitées dans le développement et la réalisation des programmes et projets de coopération sont l’une des difficultés internes de l'ASEAN.

Selon l'ambassadeur Nguyên Hoành Nam, les questions mentionnées ci-dessus sont en cours de discussion et d’échanges par les membres de l'ASEAN afin de trouver des solutions, tout en améliorant le mode de fonctionnement; créant un mécanisme de liaison interne par la facilitation du commerce, de l'investissement, du travail, du transport et de la connectivité...

A l'extérieur, l'évolution de la situation régionale et internationale actuelle, des questions de sécurité traditionnelles, non traditionnelles aux tendances protectionnistes, des problèmes surgissant entre les grandes puissances, et celle complexe dans la Mer Orientale sont également de nouveaux défis pour l'ASEAN. Ainsi, plus que jamais, l’ASEAN doit continuer à maintenir la solidarité et promouvoir le rôle central, il est extrêmement important d'améliorer la position de l'ASEAN, ainsi que de contribuer au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et du développement dans la région.

Contribution du Vietnam

Selon la délégation du Vietnam dans l'ASEAN, les contributions du Vietnam au développement de l'Association au cours des dernières années ont été reconnues par les États membres.

Poursuivant l'esprit de «positive, proactive et responsable", dans une nouvelle phase de développement de l'ASEAN, le Vietnam ne cesse de coordonner étroitement avec les autres membres de l'ASEAN pour mettre en œuvre les activités prioritaires dans la construction de la Communauté sur les 3 piliers, le déploiement efficace des initiatives liées et la réduction de l'écart de développement et réaliser pleinement les engagements du Vietnam dans la construction communautaire.


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a participé au Sommet d’affaires de l’ASEAN 2016 tenu à Hanoi.
Photo: Thông Nhât / VNA



Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a présidé la première réunion du Comité directeur national
pour le guichet unique de l'ASEAN. Photo: Hoàng Hùng / VNA.



Colloque «Développement des ressources humaines du tourisme du Vietnam de haute qualité pour répondre aux besoins
sociaux en période d'intégration de l'ASEAN». Photo: An Hiêu / VNA.



Gala «Semaine culturelle Malaisie-Indonésie-Vietnam en 2016». Photo: Thu Hang / VNA.


La finale du concours d’anglais avec le thème «Jeunes Citoyens de l’ASEAN - Qui êtes-vous?» à Hô Chi Minh-Ville.
Photo: An Hiêu / VNA.

 
En outre, 2017 est le 50e anniversaire de la fondation de l'ASEAN, le Vietnam prévoit de coordonner avec d'autres pays, dont les Philippines en tant que pays assumant la présidence, dans la participation à l'organisation des célébrations dans le but d'améliorer la sensibilisation de la communauté et d'approfondir les relations entre les peuples des pays de l'ASEAN.

L’ambassadeur Nguyên Hoành Nam a affirmé que dans la situation régionale et internationale de plus en plus compliquée, le Vietnam continuera à coordonner étroitement avec les États membres à maintenir l'unité, de promouvoir davantage le rôle central l'intérêt de l'ASEAN pour faire face aux défis de la région, afin de maintenir la paix et la sécurité, tout en approfondissant les relations entre l'ASEAN et ses partenaires.

En particulier, en 2017, le Vietnam assumera 3 rôles à la fois : pays coordinateur des relations ASEAN-Inde, Président du groupe spécial chargé de l’Initiative pour l'intégration de l'ASEAN (IAI) et pays coordinateur des relations ASEAN-Alliance Pacifique (PA). Le Vietnam est déterminé à mieux organiser et d'entreprendre ces rôles. /.

VNA / Revue Vietnam Illustré
Articles Déjà publiés