05/05/2016 09:57 GMT+7 Email Print Like 0

Aide japonaise pour la culture durable du manioc au Vietnam

Le bureau de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a lancé mercredi à Hanoi un projet de développement durable de la culture du manioc ​basé sur la gestion des parasites agricoles.


D’après le directeur de l'Institut de génétique agricole du Vietnam, Le Huy Ham, également directeur du projet, ce dernier se focalisera sur la découverte des agents pathogènes de transmission des maladies ainsi que des méthodes scientifiques et technologiques pour le diagnostic des maladies, le développement des variétés de manioc résistantes aux maladies et la divulgation des connaissances aux agriculteurs.


Dans le cadre de ce projet, seront créés des laboratoires destinés à la recherche de telles variétés au service du marché vietnamien et asiatique.


Une fois opérationnel, le projet contribuera à améliorer le rendement et la qualité de gestion des épidémies chez le manioc. Les agriculteurs pourront non seulement bénéficier des résultats de ce projet, mais également acquérir les techniques de culture, des méthodes scientifiques ainsi que la bonne utilisation des engrais et des pesticides.


Le professeur Keiji Takasu de l’Université japonaise Kyushu, conseiller en chef du projet, a indiqué le Japon fournirait des hautes technologies à la partie vietnamienne et coopérerait avec ​elle pour développer ces technologies, ce qui inclut bien entendu la gestion des parasites agricoles et ​la production des variétés de manioc résistantes aux maladies.


Le programme verra la contribution de scientifiques vietnamiens, japonais, cambodgiens, et thaïlandais. Financé par une aide publique pour le développement du Japon de plus de 635 millions de yen, ​il sera réalisé de 2016 à 2020. –VNA/VI

 

 

Articles Déjà publiés