21/08/2015 11:07 GMT+7 Email Print Like 0

A la découverte de Madagui

Au km 152 de la Nationale 20 reliant Hô Chi Minh-Ville à la ville de Da Lat se trouve Madgui, un bourg de la province de Lâm Dông.
Ce lieu est connu pour sa destination touristique nommée “Les forêts de Mandagui”, qui fait partie de la réserve naturelle de Nam Cat Tiên, reconnue par l’UNESCO  comme réserve mondiale de biosphère.

Les forêts de Mandagui, d’une superficie de 368 ha, s’étendent sur les hauts- plateaux du Centre et bénéficient d’un climat frais toute l’année, d’une nature encore sauvage, d’une faune et d’une flore d’une grande richesse. Cet endroit est prisé par les amoureux de la nature  et tous ceux qui aiment les activités de plein air.

A Mandagui, le visiteur découvrira une forêt primaire, des montagnes, des grottes et la rivière Da Huoai. Les multiples cours d’eau qui serpentent sous les feuillages, dont un appelé « source Tiên » (source de la Fée), ne font que rehausser le calme et la fraîcheur du lieu.

La grotte Thày (du Maître) excite la curiosité du touriste car la nature a façonné sa voûte avec de grosses pierres empilées les unes sur les autres. Jadis, un religieux a pratiqué son ascèse.

 

Voitures au service des visiteurs du complexe touristique


Une vue du complexe


Une reproduction des paysages de Madagui


Motifs décoratifs inspirés de l’identité culturelle des ethnies minoritaires des hauts plateaux du Centre (Tây Nguyen)


Cerfs taillés dans du bois de Madagui


Une reproduction de la maison de Tarzan


Des cerfs en semi-liberté


Des sangliers, élevés à Madagui


Des autruches, aussi élevées à Madagui


Des sculptures à la grotte Thiên Phuc


Visiteurs s’exerçant au tir au fusil


La tyrolienne, pour les amateurs de sensations fortes


Tentes de camping pour visiteurs

A l’encontre de la grotte Thay, celle de Thiên Phuc (Bénédiction Céleste) porte l’empreinte des hommes qui l’ont construite, avec d’énormes blocs sculptés.

Le Parc du Génie n’est pas moins attirant car il porte le cachet culturel des Ma, une ethnie minoritaire locale. D’une superficie de 10 ha, le parc impressionne par la statue du génie Yang Ndu, haute de 15 m. Selon les croyances des Ma, le génie Yang Ndu est le plus puissant, celui qui régie le plus la vie spirituelle de cet ethnie. Sa présence dans le parc représente la protection, la bénédiction qu’il accorde à tous les visiteurs.

Après avoir pratiqué du tourisme “vert” pendant de longues heures, le visiteur pourra participer à des activités sportives comme le tir au fusil ou la tyrolienne. Ce dernier sport, peu pratiqué au Vietnam, est encadré par des spécialistes sud-coréens: en s’accrochant à un fil d’acier de 1 km, à une hauteur de 20 à 40 m, le pratiquant survolera forêts, montagnes, rivières… Sensations fortes garanties.

D’autres jeux attendant le touriste: tennis, billard, baignade dans un lac. Le visiteur passera la nuit dans des villas aux noms de fruits tropicaux: Banana, Guava, Sapodilla

Trois restaurants, d’une capacité d’accueil de 400 clients, attendent les touristes affamés. Ils sont construits selon le modèle de la maison “rông”, une architecture typique des hauts plateaux du Centre. Parmi eux, le restaurant Tra My Vang se distingue par un grand espace où se déroulent régulièrement des fêtes avec gongs et cymbales, buffets…./.


Texte et photos: Nguyên Vu Thành Dat